Cet été, les 2 125 sont sorties loin de leur terrain habituel. Après un voyage commun dans la remorque, nous les avons libérées au pays basque. Cette contrée n'a rien à voir avec les paysages du Nord.

Contente au début, la HONDA (dont la première vitesse est assez longue) s'est révélée manquer de couple et a eu bien du mal à grimper les côtes à 14% prises sans élan. Cette difficulté conforte le besoin d'ouvrir le moteur cet hiver et de lui redonner un peu de souffle tout en lui coupant ses appétits d'huile.

La Peugeot s'est bien comportée avec une moyenne de 5 litres au cent kilomètres.

Loin d'avoir été pris en excès de vitesse, j'ai eu la douloureuse mission de m'acquiter d'une amende de 35 Euros pour non port de gants. Merci à la maréchaussée de Cambo Les Bains pour savoir accueillir les touristes.

2017-07-11 DSC02855  2017-07-08 DSC08303