HONDA 125 TD :

L’examen des pièces ne permet de déceler aucune anomalie. Je procède donc au remontage du moteur.

Les roulements sont conservés car en bon état.

La pignonnerie ne révèle aucune casse.

Les vis de fixation du palier de vilebrequin ne sont pas toutes identique : 4 de 32 mm et 1 de 28mm ainsi qu’un goujon de 32mm. Pensez à les repérer au démontage.

 2017-12-05 DSC03403

Lors du rhabillage du moteur, j’ai commencé à taper dans la pochette de joints achetée chez Wemoto au début de la restauration de la moto. Les 4 joints spi livrés ne correspondent pas à la 125 TD, mais au modèle antérieur : joint de vilebrequin différent et présence d’un spi pour le kick (alors que j’ai un démarreur électrique). Je ne peux donc utiliser que le spi de sortie de boite et celui de l’axe de sélecteur de vitesses.

Le mel envoyé à Wémoto pour les informer de ma mésaventure ne se verra suivi d’aucune réponse. Pour info, c’était la même commande qui avait déclenché (en mai 2016) ma réclamation lorsque j’avais reçu 2 silencieux d’échappement côté Droit. Encore un fournisseur à proscrire !

Lors du remontage de la pompe à huile et de l’épurateur centrifuge, respectez l’empilement des divers éléments.

 2017-12-05 DSC03404

 Commandé le 21/11/2017, le kit cylindre piston est livré le 31/11/2017.

Il comprend le cylindre, les pistons, les 2 séries de segments, les axes et leurs clips ainsi qu’une pochette contenant des joints. Dans cette dernière, ce qui me surprend est la qualité du joint de culasse : il est taillé dans un feuillard en tôle.

 2017-12-22 DSC03432

 Outre le fait qu’il soit moins épais qu’un joint traditionnel en klingérite, il ne comprend pas (tout comme le cylindre, la possibilité de monter les 3 tubes (et leurs joints) assurant l’étanchéité des remontées d’huile assurant la lubrification du haut moteur. Le mel envoyé au vendeur, signifiant mes interrogations de ce montage par rapport à celui d’origine ne sera jamais suivi d’une réponse.

  2017-12-06 DSC03405M

La culasse est déshabillée puis nettoyée à la lessive St Marc.

 2017-12-22 DSC03433

 (adieu le temps où cette brave marmite servait à préparer des moules)

Les soupapes sont rodées et les 4 nouveaux joints de queues de soupapes sont posés.

Lors du remontage du tendeur de distribution, s’assurer que ce dernier coulisse bien lorsque la vis de blocage le libère.

J’ai profité de l’intervention prolongée sur le moteur pour commander des kits pour mes carburateurs. Je n’hésite pas à passer du temps pour m’assurer que tous les ajutages ne sont pas bouchés.

Lors de la mise en route, le moteur tournera avec un cylindre qui se noie. Toujours un problème avec le carbu de droite. Après maints essais et démontages remontages, il s’avère que le gicleur de ralenti livré dans un des kits n’est pas au bon calibre : 68 au lieu de 38.

 Le premier essai routier montrera que le moteur lorsqu’il est en traction, ne prend pas se tours……il s’avérera que les gicleurs livrés sont de calibre 100 pour 88 à l’origine.

Un essai routier d’une cinquantaine de kilomètres permet de commencer le rodage et au vu de la température hivernale, un refroidissement optimum est assuré. Le moteur étant en température, j’effectue la synchronisation des carburateurs.

Au retour d’une virée d’une cinquantaine de kilomètres, j’ai toujours cette désagréable sensation de mollesse entre 5000 et 7000 tr/mn. Un essai en abaissant les aiguilles au dernier cran n’est pas concluant.

En comparant les aiguilles anciennes et neuves, il ne fait aucun doute que les nouvelles sont plus fines : je fais un essai en conservant les puits neufs et en réinstallant les aiguilles anciennes……….

……..et miracle, ça fonctionne. Il me faudra (dès que les conditions météo seront plus propice) faire un essai et vérifier la carburation via la couleur de mes bougies.